en construction !

en construction !

en construction !

 
  SAINTETE ? > pourquoi | qu'est-ce qu'un saint ? | les procédures | béatification ? | l'Institut st Benoît | homélie de clôture
 
 
 

 

 

 

 

 

les procédures

 

Avant qu’une personne soit reconnue sainte par l’Eglise, il faut suivre une procédure rigoureuse qui permettra de vérifier :

- le rayonnement spirituel du Serviteur de Dieu après sa mort (l’impact de sa vie dans le monde) : c'est à la fois un signe de sa participation à la sainteté de Dieu et l'assurance que son exemple est accessible et bienfaisant au peuple chrétien; les miracles qui peuvent lui être attribués revêtent à ce titre une grande importance.

- son martyre ou ses vertus chrétiennes :
le martyre , c'est à dire la mort subie par fidélité à la foi. C’est le suprême témoignage que peut donner un chrétien, et il suffit à le rendre exemplaire quand bien même le reste de sa vie ne l'aurait pas été ;
quant aux vertus chrétiennes, elles sont, en l'absence de martyre, la marque d'une foi vivante et la démonstration que la sainteté n'est pas inaccessible à l'homme.

La procédure consiste d'abord en une enquête approfondie confiée à l'évêque diocésain, puis en une décision réservée au pape après un examen minutieux du dossier par un organisme spécialisé du Saint-Siège : la Congrégation pour la cause des saints.

Celle-ci a un avocat : le postulateur de la cause. Il est choisi par celui ou ceux qui ont introduit la cause; l'évêque recourt pour sa part à des experts (théologiens); il fait entendre des témoins, examiner les écrits du serviteur de Dieu s'il y en a, procéder à une enquête sur son martyre, sur ses vertus chrétiennes, sur les miracles avancés comme preuves. Une fois l'enquête achevée, l'ensemble du dossier avec les conclusions de l'évêque est transmis à Rome.

C'est alors la Congrégation pour la cause des saints qui va mener à son terme l'examen de la cause. Dans le cours de la nouvelle procédure, intervient le promoteur de la foi. Après délibération, la Congrégation se prononce par des votes à propos du martyre, des vertus chrétiennes, des miracles; s'ils sont positifs, ils se traduisent par des décrets reconnaissant la réalité des éléments indispensables à la béatification ou à la canonisation. Le dossier est alors remis au pape à qui revient l'ultime décision.

Pour un complément d’information, vous pouvez trouver en format .pdf le dossier de presse sur la clôture du procès diocésain, réalisé par le Diocèse de Metz. Cliquez ici.

 

D'après le dossier de presse publié
par le Diocèse de Metz, en mai 2004.


haut de page

accueil \ sainteté ? \ les procédures

   

infos
 

En 2013, le 50e anniversaire du 'dies natalis' de Robert Schuman,  offre à l'Institut Saint-Benoît l'opportunité exceptionnelle d'organiser,  avec le soutien de l'évêque de Metz, au cours de l'Année Robert Schuman, de septembre 2012 à septembre 2013,

 Trois journées, du vendredi 6 au dimanche 8 septembre 2013.

 

photo
   

infos site
 


Traductions : elles arrivent ! Si vous souhaitez être informé, cliquez ici.

signez notre Livre d'Or !


 

médias
 

Cliquez sur l'icône de votre choix :

frise historique
album photos
bibliographie
 


© www.robert-schuman.com - m.à.j. avril 2009
plan du site | webmaster | mentions légales | livre d'or | recherche avancée