en construction !

en construction !

en construction !

 
  SA VIE > enfance | études de droit | avocat | engagements | en politique | retraite
 
 
 

 

 

 

 

 

avocat
 

Réformé pour raisons médicales en 1908, Robert Schuman n'avait pas fait de service militaire. Sa mère attribuait d'ailleurs cela à Notre-Dame de Lourdes, comme elle en témoigne dans une lettre :

« Ne crois-tu pas que c'est Notre Dame de Lourdes qui t'a fait échapper au service (militaire), pour l'ardeur que tu y mettais à lui amener des pèlerins ? C'est une récompense qui en vaut une autre. Peut-être y penseras-tu de montrer ta reconnaissance pour la remercier en personne réfléchis-y. »

A l'éclatement de la guerre en 1914, il fut tout de même incorporé comme simple soldat et attaché aux écritures, dans une unité de Metz.

En 1915, il est affecté à la Direction du Cercle de Boulay, ce qui lui vaut de quitter l'uniforme, le "costume" comme il disait. Là, on lui donne des responsabilités, au vu de son niveau d'études : chef de service, affaires communales, dossier de chasses, de séquestres et biens saisis, etc.

Il continue cependant de résider à Metz, tout en faisant le trajet en train chaque jour : une trentaine de kilomètres. Il demeurait donc avocat et s'occupait aussi de son cabinet. Il quitta Boulay en 1918, à la fin de la guerre, n'ayant pas quitté la Lorraine durant toute cette période.

Il n'avait donc pas perdu le sens des réalités lorraines. Son poste à Boulay et son cabinet d'avocat lui ont permis de se familiariser davantage avec les problèmes quotidiens de la population. Par exemple, il était parfaitement au courant des tensions politiques qui se manifestaient entre immigrés et autochtones. De plus, par sa notoriété acquise les deux ans avant la guerre comme avocat, mais aussi de part sa participation aux différentes associations catholiques, Robert Schuman se retrouve dans une situation privilégiée qui va le projeter rapidement sur les devants de la scène. Au sortir de la guerre, alors que l'Alsace-Lorraine redevient française, il connaît parfaitement la situation locale, si délicate.

On comprend alors pourquoi il fut si vite élu député en novembre 1919, lors des élections législatives.

par C.B.


haut de page

accueil \ sa vie \ avocat

   

infos
 

En 2013, le 50e anniversaire du 'dies natalis' de Robert Schuman,  offre à l'Institut Saint-Benoît l'opportunité exceptionnelle d'organiser,  avec le soutien de l'évêque de Metz, au cours de l'Année Robert Schuman, de septembre 2012 à septembre 2013,

 Trois journées, du vendredi 6 au dimanche 8 septembre 2013.

 

photo
   

infos site
 


Traductions : elles arrivent ! Si vous souhaitez être informé, cliquez ici.

signez notre Livre d'Or !


 

médias
 

Cliquez sur l'icône de votre choix :

frise historique
album photos
bibliographie
 


© www.robert-schuman.com - m.à.j. avril 2009
plan du site | webmaster | mentions légales | livre d'or | recherche avancée